Archives de catégorie : Trucs, Astuces & Insolites

Budget et départ en vacances

Enfin les grandes vacances, tant attendues de tous ! Et pour certains le grand départ en vacances est imminent, et à quelques détails près il peut avoir lieu en toute sérénité !

Si vos vacances ont été organisées et prévues depuis des mois ou des semaines, il n’en reste pas moins que quelques interrogations : en espérant que l’on ne dépassera pas le budget prévu et que l’on n’explosera pas le compte en banque.

Avant de partir

C’est pour la bonne raison qu’il faut impérativement bien calculer son budget vacances en amont afin de ne pas avoir de mauvaises surprises et de devoir se serrer la ceinture au retour des vacances.

Adaptez vos vacances et vos envies à votre budget. Il faut être cohérent, tout le monde peut se faire plaisir sans pour autant avoir un gros budget.

Tout d’abord, trouvez votre location de vacances sur L&V, Il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets : appartement, maison, mobil home.

Il est important dans un second temps d’adopter une méthode très simple : celle du papier, crayon. Ou créer votre tableau Excel. Horizontalement, faites apparaître les différents types de dépenses par catégorie, généralement nous trouvons : l’hébergement (camping, gîtes, sans oublier parfois la taxe de séjour…), le transport (essence, péage, location de vélos…) la restauration (courses, restaurants, sandwichs…), les loisirs (parc d’attraction, musée, cinéma, piscine…), verticalement, le nombre de jours correspondant à votre séjour. Faites une simulation, en fonction de votre budget, ne soyez pas trop gourmand, mais n’hésitez pas à  prévoir un peu plus, vous aurez toujours des « faux frais » qui alourdissent le budget, et avec toutes les tentations lorsque l’on est en vacances, on peut très vite le dépasser de 300 ou 400 €. Alors évitons les surprises ! Une fois le total effectué, vous obtiendrez le montant prévisible de votre budget vacances.

Pensez aux chèques vacances, renseignez-vous auprès de votre entreprise, cela peut donner un p’tit coup de pouce, toujours bon à prendre.

Avant de partir, si vous choisissez de partir avec votre véhicule, vérifiez l’état des pneus, et oui cela représente 20 % de la consommation de carburant (soit un plein sur cinq).

En route !

Bien choisir son itinéraire, lors des chassés croisés, pourquoi ne pas privilégier les nationales ? La consommation d’essence augmente lorsque vous vous retrouvez bloqué dans les embouteillages sur l’autoroute. Cela vous permet par la même occasion de découvrir différents paysages. Même si cela reste légèrement plus long, vous économiserez aussi sur les péages, et après tout prenez le temps, n’oubliez pas que vous êtes en vacances !

Petite astuce, faites le plein en dehors des stations situées sur les voies rapides, sortez à la ville la plus proche et redirigez-vous vers une grande surface, les prix sont nettement plus avantageux.

Le régulateur de vitesse, n’hésitez pas à l’utiliser si votre voiture en est équipée. Très pratique sur la grande route, en ayant une allure stable vous consommerez forcément moins !

Arrivé à destination

Dès le premier jour faites le plein du frigo, afin de ne pas y retourner quotidiennement, et échapper aux tentations.

Évitez de prendre la voiture pour un oui ou pour un non, profitez d’une petite marche à pieds ou d’une petite balade à vélo, où vous irez aux marchés ou chez les producteurs le plus près pour acheter les produits frais.

Bon nombre de vacanciers économisent  toute l’année pour profiter de ces quelques jours, alors vous aurez bien compris, le but est bien évidemment de ne pas revenir frustré car vous aurez joué au juste prix tout au long de vos vacances.

Donc inutile de se priver mais d’être raisonnable, à moins d’avoir gagné au loto juste avant de partir. Et là, no limit !

Alors bonne route et très bonnes vacances avec L&V !


Les fêtes d’été en France les plus cocasses

Pour la plupart d’entre vous, c’est bientôt le départ en vacances, alors faisons un petit tour des fêtes de village en France les plus insolites. Au total pas moins de 160 manifestations, le plus souvent gratuites. C’est aussi l’occasion pour chaque région de mettre leur ville ou village en avant. Alors réservez sans plus attendre votre location : maison, gîte ou appartement et logez dans ces régions où vous participerez peut être à la plus surprenante des fêtes.

Partons sur les régions de France où règne convivialité et passion mais sans oublier « La compétition » !

Commençons par le Sud-Ouest, en Aquitaine dans le Lot et Garonne, le temps d’un week-end la commune de Fréchou reçoit les lanceurs de pépin de melon, cette fête traditionnelle est depuis 30 années, un évènement attendu de tous. Chacun va de sa technique et de ses conseils aux nouveaux arrivants. Tentez ? Alors à vos melons mais surtout à vos pépins et essayez d’aller plus loin que 10.45 mètres, record indétrônable depuis 1997.

Voici un championnat du monde très atypique, toujours dans le Sud-Ouest, en Gironde chaussez vos tongs et battez le record de 34.2 mètres. Le jeu est très simple, lancez votre tong le plus loin possible vers un équipier qui doit la rattraper sur ses deux pieds. Cette compétition ne manque pas de spectateurs et de participants…

Tout aussi loufoque en Picardie dans l’Aisne, la petite commune de Berny-Rivière vous propose une course de caddie, bien évidemment unique en France ! Avec près de 400 participants sur une piste de 500 mètres, avec virages, bien sûr pour corser le tout. Sensation forte pour la personne qui est assise dans le caddie !

Autre manifestation sportive à présent, sur les bords de la Mayenne, en Pays de Loire, la commune de Ménil depuis 20 ans, vous fait frissonner avec sa course de baignoire. Le départ est toujours un moment crucial avec le lancement des baignoires dans l’eau, sans compter sur les encouragements de la foule depuis la berge. Et comme petit détail pour que la compétition soit encore plus difficile, à défaut d’avoir des rames, les participants avancent  avec des raquettes de ping-pong.

Finissons notre petit tour des festivités avec une course connue de tous : les courses de caisse en savon, un peu partout en France, chaque course et chaque championnat sont organisés par des comités régionaux. Pour les petits comme pour les grands, car dès l’âge de 5 ans votre enfant peut participer. Et pour se déplacer ces petites caisses utilisent la gravité donc pas de moteur, pas de pollution, et bien sûr pas de bruit ! Alors rendez-vous cette année dans la région  Provence Alpes Côtes d’Azur dans le Vaucluse à Grambois, lieu prévisionnel du futur championnat.

N’hésitez plus et laissez-vous tenter, lors de vos vacances dans un mobil home ou dans une  chambre d’hôtes, par ces concours et fêtes loufoques. Certes qui ne sont pas encore des sports olympiques, mais ces moments « bon enfant » participent à passer de bonnes vacances dans tous les coins de France, où règnent une véritable joie de vivre !

Préparatifs de vacances, les indispensables de l’été !

Que mettre dans la valise pour les vacances ?

Le moment est arrivé de partir en vacances vers la destination de votre choix ! À vous le soleil, les plages de sable fin, la mer et le farniente, mais avant de décompresser en famille, entre amis ou en amoureux, l’étape redoutée des valises reste incontournable ! À quelques jours ou à quelques heures du départ, la tension monte et le stress vous envahit. N’avez-vous rien oublié ? Le passeport, les lunettes de soleil, les maillots de bain sont-ils bien rangés dans vos bagages ? Heureusement, L&V est là pour vous aider à faire l’inventaire des indispensables de l’été, à mettre absolument dans votre valise pour des vacances réussies.

Le premier réflexe à avoir concerne le choix de la bonne taille de valise, de façon à ce qu’elle ne soit ni trop chargée, ni trop vide. Les questions à se poser concernent la durée du séjour, car pour une semaine de vacances ou un mois, la préparation de la valise ne sera pas la même. Regardez ensuite la météo annoncée sur votre destination de voyage et anticipez la possibilité de faire des lessives sur place ou non.

Côté vêtements

Règle d’or : concentrez-vous sur l’essentiel ! Prenez des habits décontractés dans lesquels vous vous sentirez bien et quelques uns plus habillés pour vos soirées d’été. Les jupes, les robes et les shorts sont les incontournables comme chaque été, ajoutez à cela un jean, une veste ou un vêtement plus chaud, le temps pourrait se rafraîchir.

Côté Plage

Pour les journées détente sur la plage, L&V vous conseille d’emmener avec vous des maillots de bains (au moins deux !), une serviette de plage, des lunettes de soleil, élément indispensable pour protéger vos yeux des rayons du soleil, un chapeau ou une casquette et l’inévitable crème solaire pour écarter les coups de soleil douloureux mais surtout dangereux. Le tout sera bien rangé dans un sac de plage, idéal pour s’y retrouver et ne rien oublier en partant bronzer sur les plages.

Côté découverte

Les amateurs de randonnée n’oublieront pas les bonnes chaussures de marche en plus de leurs sandales et de leurs tongs. Le sac à dos, pratique pour les balades sera aussi de la partie dans le chargement, pour mettre les bouteilles d’eau, les cartes routières et autres guides touristiques.

Côté bien être

La trousse de toilette, bien utile, surtout quand il n’y manque rien !  Remplissez-la de produits de beauté en tous genres : brosse à cheveux, peigne, savon, shampoing, démêlant, brosse à dents, dentifrice, crème de jour hydratante et bien sûr la crème après soleil pour hydrater la peau le soir, déodorant, cotons tiges, maquillage, élastiques, pinces, coupe ongles, pince à épiler, mousse à raser, rasoirs, etc.

Ne pas négliger la trousse de secours, qui peut avoir son importance en cas de petits ou de plus gros bobos de vacances. Ainsi, pansements, antidouleurs, désinfectant, biafine pour les brûlures et les coups de soleil éventuels et anti-venin pour les piqûres de guêpe, très en vogue l’été, seront à portés de main.

Côté loisirs

Pour les grands comme pour les petits prévoyez de quoi vous distraire avec des jeux, des dvd, de la musique, des magazines et des livres.

Le plus des vacances

Objets pratiques et surtout très appréciés des vacanciers, le chargeur de portable pour ne pas être à court de batteries, le caméscope et l’appareil photo pour garder des traces de vos souvenirs de vacances et un casque, pour écouter de la musique sur votre mp3 sans déranger vos voisins de plage, sont à glisser dans un coin de la valise !

Enfin, ayez toujours sur vous lors de votre départ en vacances, votre passeport ou votre carte d’identité, une carte de crédit et un peu de liquide au cas où, et bien évidemment votre contrat de location pour avoir accès aux clés de votre hébergement saisonnier.

Maintenant la valise est bouclée, il vous reste même un peu de place pour les cadeaux de souvenirs de vacances ! Vous êtes prêts à affronter les plages ensoleillées, les bains de mer interminables, les randonnées découvertes inoubliables et à vous la belle vie de vacancier ! Bonnes vacances avec L&V !

Combattre les effets du décalage horaire

Ça y est, pour vos prochaines vacances, vous avez vu grand et loin. Vous venez de dénicher une location à la Réunion, en Guadeloupe ou aux États Unis et vous commencez à réaliser avec effroi que de nombreuses heures de vols vont mettre votre organisme à rude épreuve.

Insomnies, somnolences, problèmes de digestion, trouble de l’humeur sont les effets les plus courants du décalage horaire, le fameux « jet-lag ». Il n’épargne personne alors mieux vaut s’y préparer pour limiter les dégâts !

Pour comprendre pourquoi le corps humain est si perturbé par les longs voyages, il faut s’intéresser à notre horloge biologique. Nous sommes tous calés sur le rythme d’une journée de 24 heures : température et battements du cœur élevés en journée  et plus faibles la nuit. Franchir rapidement les fuseaux horaires oblige votre organisme à affronter une journée plus longue si vous voyagez vers l’ouest et plus courte si vous allez vers l’est. À ce propos, les voyages vers l’est sont souvent moins bien supportés. Eh oui ! En voyageant vers l’ouest, vous allongez votre journée en suivant le soleil et allez dans le même sens que votre rythme biologique.

Prenons un exemple concret : Rodrigo part de Paris pour rejoindre New York, il voyage donc vers l’ouest. Son avion décolle à 11.00 et atterrit à 19.30 (heures de Paris), mais à New York il est 13.30 ! Quand la journée de Rodrigo (et de son horloge biologique) se termine, à NYC, elle débute ! Si notre ami se couche aux alentours de 21.00 (3 heures du matin à Paris), sa journée aura duré 30 heures au lieu de 24.

À son retour, Rodrigo voyagera vers l’est. Il décolle de New York à 12.00 et arrive à Paris à 20.30 (heures de NYC). Mais en réalité, il est 2.30 du matin en France ! Sa journée est donc plus courte de 6 heures, et dans ce sens, l’organisme est bien plus difficile à réguler.

Alors pour ne pas gâcher votre séjour voici quelques conseils à suivre avant, pendant et après le voyage.

1. Avant de partir

La première chose à faire est, bien-sûr, de savoir à quel décalage horaire on va devoir se mesurer. De nombreux sites web vous diront très précisément l’heure qu’il est sur votre lieu de vacances.

Dès lors, et pendant la semaine qui précède, commencez gentiment à habituer votre organisme à ce qui l’attend. Couchez-vous une heure plus tôt ou plus tard (suivant si vous allez vers l’est ou vers l’ouest) et augmentez le délai jusqu’au jour du départ. Cela dit, ne vous fatiguez pas inutilement ! Sachez reporter les heures de sommeil perdu la veille en vous offrant une petite grasse matinée ! En effet, il est important que vous ne partiez pas en étant déjà épuisé. Bannissez le classique : « Je vais faire une nuit blanche, comme ça je dormirais dans l’avion ! » Non… mauvaise idée. C’est le meilleur moyen d’être encore plus fragilisé par le jet-lag.

Si votre santé est fragile, une consultation chez votre médecin est conseillée. Il vous donnera des conseils sur les bonnes attitudes à prendre pendant le vol et une fois sur place.

Ne partez pas le ventre vide ! Mangez léger, mais mangez quand même. Même si un repas ou un casse-croûte est prévu dans l’avion, vous ne savez pas à quelle heure on le servira. 8 heures de vol, c’est long ! Prévoyez aussi de boire suffisamment durant les heures qui précèdent le décollage.

2. Dans l’avion

Première chose à faire, réglez vos montres à l’heure de votre lieu d’arrivée et évitez de penser à l’heure qu’il est chez vous.

On ne peut que vous conseiller de porter les vêtements les plus confortables possibles. Vous allez passer de nombreuses heures avec ces vêtements et il est probable que vous ne puissiez pas vous changer, alors ne lésinez pas sur les moyens ! Pantalons amples, tee shirt et pull basiques en coton, pas super glamour, mais bien-être garanti ! Pour aller plus loin dans la séduction et si vous êtes sujets aux problèmes circulatoires, investissez dans une paire de bas de contention. Il vous en coûtera entre 10 et 20 €, la belle affaire !

Prévoyez beaucoup d’eau. Boire régulièrement est votre principale arme contre la déshydratation qui vous guette lorsque vous êtes privé de sommeil. On conseille de boire environ 2 litres d’eau pour 8 heures de vol, à vous d’adapter cela à votre trajet. Dans cette logique, évitez l’alcool qui risque de vous barbouiller et de favoriser la déshydratation.

N’hésitez pas à vous dégourdir les jambes régulièrement, ne restez pas immobile dans votre siège. Remarquez, si vous buvez vos 2 litres d’eau pendant la durée du vol, les allers-retours aux toilettes devraient être réguliers !

Bannissez les somnifères et la mélatonine dont la vente est prohibée en France. Il n’est pas nécessaire de forcer votre corps à dormir ou à rester éveillé, l’horloge biologique se règlera d’elle même. En revanche, il est fortement conseillé de faire quelques siestes. Elles ne doivent jamais durer plus de 20 minutes, c’est suffisant pour récupérer. Au besoin emportez un masque, des bouchons d’oreilles ou votre oreiller !

L’OMS alerte les voyageurs : évitez impérativement de dormir d’une seule traite, pendant plusieurs heures et sans bouger. C’est une situation dangereuse appelée le « syndrome de la classe économique » qui peut entrainer des phlébites et de graves dysfonctionnements circulatoires à l’issue parfois fatale.

Donc voilà le programme : deux ou trois petits dodos, quelques allers-retours dans les allées histoire de voir se qu’il se passe en business, un repas léger et un brin de toilette pour conserver (tant que possible) une sensation de fraîcheur ! Ne vous empiffrez pas de sucreries pour passer le temps et privilégiez les protéines, tout en évitant les féculents. Votre organisme va fonctionner au ralenti, c’est donc important de lui donner des choses légères, faciles à digérer et qui vous apporteront suffisamment d’énergie sur la durée.

3. Sur place

Dès votre arrivée, il est important d’adopter d’emblée l’horaire local et ce nouveau rythme. Notre ami Rodrigo par exemple, ferait une grosse erreur en s’étalant sur le premier lit venu pour une sieste de plusieurs heures ! On lui conseille de faire une promenade pour se dégourdir un peu les jambes et de s’exposer à la lumière du jour, un excellent moyen pour faire comprendre à votre corps qu’il n’est pas l’heure de dormir et qu’il faut respecter le rythme du soleil. En bref, durant les premières 24 heures, ne restez pas inactif mais ne forcez pas trop non plus sur les activités physiques !

Encore une fois, mangez léger et n’ayez pas la main trop lourde sur le café. Il peut vous aider à rester éveillé, certes, mais consommez-le à faible dose et n’oubliez pas qu’il agit 4 à 6 heures après son absorption !

Prenez aussi en compte la zone « Zzz » : drôle de nom pour une étude des plus sérieuses ! Cette zone révèle quel est le moment de la journée durant lequel le voyageur sera le plus sensible au jet lag. Pour la calculer, vous allez soustraire 3 heures à votre heure de lever habituelle, puis y ajouter le décalage horaire subit. Par exemple notre fidèle compagnon Rodrigo, qui se lève habituellement vers 8h, se rend à NYC qui compte 6 heures de moins. Sa zone « Zzz » se situe à 23 heures (8-3 = 5 heures du matin ; auxquelles s’enlèvent encore 6 heures de décalage = 23 heures).

Suivez ces quelques conseils simples pour limiter les effets du décalage horaire durant vos prochaines vacances et vous récupérerez assez rapidement. Des études de la NASA indiquent qui faut environ une journée de récupération par fuseau horaire franchit. Qui a dit que les vacances étaient faites pour se reposer ?

Vrais ou faux avis consommateurs

Le produit est-il conforme à l’annonce ? Est-il propre ? Les propriétaires sont-ils accueillants ? Autant de questions que se posent régulièrement les futurs vacanciers avant de concrétiser un acte d’achat ou de réserver un logement de vacances, un hôtel, un vol ou encore un produit.

Un sujet au cœur de l’actualité en ce début d’année 2012 puisque des appréciations ont été mises en défaut par les médias suite à des investigations menées auprès de nombreux sites d’e-commerce  étrangers et français.

Cette actualité coïncide avec un mois de janvier qui marque comme chaque année le début d’une période de 8 mois durant laquelle les Français sont nombreux à réserver leur location saisonnière. Aussi il nous a semblé important d’éclairer les futurs vacanciers et nos membres locataires sur notre manière de gérer les avis diffusés sur L&V, sur leurs buts, leur importance et sur les manières de fiabiliser les avis dans le secteur des locations de vacances.

Investigations :

130 enquêtes auraient été conduites et 5 procédures contentieuses concernant des sites de tourisme auraient été diligentées. Malgré ces chiffres, il est important de noter qu’un faible pourcentage d’acteurs est mis en cause, la majeure partie de la profession mettant un point d’honneur à rester fiables.

L’intérêt des avis des vacanciers pour les locations saisonnières :

– Permet de confirmer la véracité des informations saisies par les annonceurs

– Apporte un complément d’information à l’annonce

– Permet aux propriétaires d’améliorer leurs prestations et d’apporter une valeur ajoutée à leur annonce

– Permet une modération plus fine des annonces diffusées

– Permet aux bonnes offres de se démarquer des mauvaises

Savoir interpréter les avis :

L’utilisation des nouveaux médias et les outils mis en place se sont développés exponentiellement ces dernières années, avec une professionnalisation sans commune mesure. L’internaute doit aussi apprendre à interpréter l’information. Les attentes de chaque locataire étant toutes différentes, il se doit donc d’être vigilant à la lecture d’un avis qui reste subjectif.

Les sites d’e-commerce doivent fournir une information de qualité aux internautes, néanmoins les règles de bon sens s’appliquent aussi sur la toile.

Des pistes pour éviter les faux avis sur les annonces de location de vacances :

Il est indiscutable que les avis sont indispensables, néanmoins ils doivent rester objectifs. Leur origine se doit d’être justifiée et il est primordial qu’ils soient exclusivement rédigés par des internautes qui ont déjà séjournés dans les lieux.

L’origine des appréciations formulées et l’identité numérique des vacanciers doivent impérativement pouvoir être justifiées par les sociétés en charge de l’administration des sites d’e-commerce les diffusant.

Dans le cas des sites de location de vacances il est important que les avis ne soient pas anonymes. L’internaute et sa date de séjour doivent accompagner l’avis et le commentaire.

Les appréciations sur L&V, comment ça marche ?

Les avis sont déposés par les membres locataires et sont donc rattachés à :

–    Une adresse e-mail
–    Un nom
–    Une adresse postale
–    Une adresse IP (identité numérique)
–    Une période de location et une durée

Les avis sont soumis à la modération de notre équipe avant d’être repris sur l’annonce. Nous n’apportons aucune modification.  Tous les avis publiés sur le site sont rédigés par les visiteurs et seuls certains avis ne répondant pas à la règlementation et aux conditions de diffusion ne sont pas mis en ligne.

Les propriétaires peuvent par la suite choisir de masquer l’appréciation mais ne peuvent en aucun cas la modifier. Depuis la mise en place du service d’appréciation, 3.2% seulement des avis ont dû être modéré par nos équipes.

Ce système permet à L&V de fournir à ses visiteurs des avis 100% communautaires. Nous nous félicitons par ailleurs qu’un très grand nombre soient positifs.

L’avis de Location-et-Vacances.com :

Il en va du sérieux et de la réputation des sites de rester intègres. Les internautes et les professionnels ne peuvent que se féliciter des démarches entreprises pour règlementer le fonctionnement des avis. L’Association Française de Normalisation (l’AFNOR) réunit à partir du 10 janvier des syndicats du tourisme, des sites marchands et des représentants du monde hôtelier afin d’élaborer une norme visant à règlementer les avis. Cette norme permettra à tous, nous l’espérons, de redonner toute leur importance aux avis de consommateurs.

Ces communes aux noms burlesques et insolites

Une association créée en 2003 recense et organise des rencontres entre différentes communes de France aux noms burlesques et insolites.
Aujourd’hui, plus de 1300 villes sont adhérentes de cette association pas commune !

Sur le site de cette organisation, vous trouvez ces communes classées par thèmes : animaux, boissons, célébrités, marques, métiers, expressions, etc. En tout, près de 40 catégories pour mettre en lumière ces villes et villages aux noms étonnants.

Nous avons sélectionné pour vous une dizaine de villes partout en France :

Arnac-la-Poste :Elle fait partie des communes qui font parler d’elles grâce à leur nom. Située en Haute-Vienne dans le Limousin, la ville était autrefois appelée Arnac, qui désigne une petite montagne. On y ajouta le suffixe « la-Poste », pour éviter la confusion avec d’autres villages du même nom et parce que celui-ci abritait le seul relais de poste de la route royale Paris-Toulouse. Vous pouvez donc vous y rendre sans risquer l’arnaque !

Bidon :En Ardèche, la ville de Bidon fait rire plus d’un visiteur de la région Rhône Alpes ! L’origine de ce nom viendrait du patois « bidoun » qui signifie réservoir. En effet, Bidon était le seul endroit où les riverains trouvaient de l’eau en permanence. Rien de bien bidonnant en somme !

Corps Nuds :Impossible de ne pas se poser la question : comment cette commune d’Ille et Vilaine peut-elle porter un nom pareil ? À l’origine, la commune s’appelait Cornut. Mais un beau jour, un scribe un peu zélé cru faire preuve de lyrisme et d’esprit en transformant Cornut en Corps-Nuds. Une idée saugrenue car le climat breton ne favorise pas la tenue d’Adam !

Hérisson :Cette commune de l’Allier en Auvergne, ne manque de piquant ! Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la cité médiévale ne tient pas son nom de l’animal aux poils durs. En réalité, l’origine du nom de cette commune viendrait d’un mot latin « Crop » ou « Corpp » qui ferait référence à la qualité des sols environnants.

La Baleine :Restons avec nos amis mammifères dans cette commune de la Manche. Encore une fois, n’imaginez pas une baleine s’échouer au beau milieu de la Basse Normandie, vous seriez déçus. En fait, il s’agirait d’une version féminisée du mot « balai » (une espèce de genêt), un arbuste appartenant à la famille des Fabaceae. La Baleine serait donc une « terre de balais » ou « terre de genêts ».

Mariol :Retournons en Auvergne et toujours dans l’Allier pour s’offrir un détour par la commune de Mariol ! Le terme est d’origine gauloise, tiré du mot « grand champ« . Il est aussi probable que Mariol soit la contraction de deux mots latins : « masuium » et « revoli » signifiant « maison près du ruisseau ». Nous nous abstiendrons d’un mauvais jeu de mot sur cette jolie commune !

Joyeux :Dans l’Ain, une ville est destinée à vous remonter le moral : Joyeux ! Nous n’avons pas vraiment d’information sur l’origine du nom de cette ville, mais qu’importe, Joyeux mérite de mettre un peu de gaîté dans cet article !

Orgueil :Cette commune du Tarn-et-Garonne est mondialement connue. En effet, le 14 mai 1864 une météorite traversa notre atmosphère pour venir s’échouer au beau milieu d’Orgueil. L’origine de ce nom pourrait venir du gaulois « orgos » pouvant signifier « roi des tueurs« , rien de bien réjouissant donc… De quoi mettre son orgueil de côté !

Montcuq :Rendue célèbre par Daniel Prévost en 1976, cette commune du Lot fait toujours autant parler d’elle. L’origine de son nom viendrait du latin « mons » (mont) et « cuc » (sommet), le village étant bâti au sommet d’une colline. Les jeux de mots les plus légers ont déjà été faits, nous en resterons là !

Y :Pour finir, petit clin d’oeil à la commune française au nom le plus court : Y dans la Somme. Pour la petite histoire, Y serait jumelée avec Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch au Pays de Galle et qui en plus d’être imprononçable, est aussi le nom de ville le plus long d’Europe !

Nous ne pouvons pas citer toutes les communes aux noms insolites, mais à la volée pensons à Saint Pompon, Plurien, Poil, Bagnoles, La Tronche, ou  Poissons jumelée avec Avril !

Sur la route de vos vacances, si vous passez par l’une de ces villes ou un village aux noms burlesques, partagez vos trouvailles !